Laurence Marandon-Aclocque


Depuis que je suis enfant, ma grande curiosité face à la vie, c’est de découvrir, partager et échanger. Or, comme je suis sourde profonde et dans un mode de communication particulier, ma motivation première pour participer à ce projet est de rencontrer encore d’autres formes d’échanges avec des personnes qui ont un handicap elles aussi, mais différent du mien. Atteindre ensemble le sommet du Kilimandjaro, c’est atteindre le sommet de notre humanité ! Rien n’est impossible, la vie me l’apprend chaque jour, donc nous nous battrons tous ensemble et permettrons au mot solidarité de briller sur les sommets du Kilimandjaro.

Rien n’est impossible, la vie me l’apprend chaque jour.

Retour