↑ Revenir à On a tous le même soleil

Le Kilimandjaro

Le Kilimandjaro, ou Kilimanjaro, est le plus haut sommet d’Afrique, devant son voisin le Mont Kenya. Il est aussi appelé Ol Doinyo Oibor en maa, la langue des Masaï, ce qui signifie « Montagne blanche » ou « Montagne étincelante ». Son nom a été adopté en 1860 et viendrait du swahili Kilima Ya Njaro, la montagne de la splendeur.

Il s’agit d’un massif montagneux qui s’élève au Nord-est de la Tanzanie. Il comprend trois sommets principaux, tous des volcans éteints : Shira, à l’Ouest, le plus ancien et donc le moins élevé (3 962 mètres), est un ensemble de plateaux aux pentes douces. A l’Est, Mawenzi, en kichagga Kimawenze ou Mavenge signifiant « sommet fendu », culmine à 5 149 mètres, et est très découpé et abrupt avec son pic orangé et vertigineux de 1 300 mètres.
Enfin, Kibo abrite le point culminant de l’ensemble à 5 895 mètres avec le pic Uhuru. Le Kibo, en kichagga Kipoo ou Kiboo signifiant « tacheté » en raison d’un rocher sombre qui dépasse des neiges éternelles, est le seul à avoir conservé sa couronne de glaciers. Il est aussi appelé Kyamwi, « le lumineux ». Le nom du pic Uhuru, « liberté » en swahili, a quant à lui une origine plus politique. C’est là que, en 1961, fut planté le drapeau du nouvel Etat indépendant de Tanganyika, devenu quelques années plus tard la Tanzanie.

 
 

Les scientifiques estimaient la surface des glaciers à 12 km² vers 1900, ils ne couvrent aujourd’hui plus que 2 km² et à ce rythme auront disparu vers 2020.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>