Pascal Godrie


Depuis longtemps je voulais faire l’ascension de ce sommet mythique, non uniquement pour le sport mais parce qu’il se dresse comme une vigie sur cette partie du monde qui est le berceau de l’humanité. Réaliser chaque matin le privilège de se réveiller et de voir, de sentir, de toucher, d’entendre, de ressentir… Et puis une rencontre avec des personnes qui prennent conscience de tout cela, parce qu’elles sont en danger; ce qui fait d’elles des personnes uniques par ce dont elles ont besoin pour vivre. Alors s’investir, se donner, prendre des risques, pour que toute cette beauté, toute cette énergie, toute cette matière en vie leur reste ou leur redevienne accessible.

Parce que ce n’est pas juste un loisir ou un challenge, mais une chose essentielle à faire et à vivre sur le chemin de l’existence !

Retour