Rando mimosas à Mandelieu

Hier a eu lieu la première rando des « handis marchants », dite aussi « rando joëlettes…mais sans joëlettes » ! La petite troupe a visité la forêt du Grand Duc, qui offre de magnifiques vues sur toute la baie de Cannes, les îles de Lérins et l’Estérel. Le soleil était de la partie, ainsi que deux compagnons à quatre pattes : Cali, le chien d’Yvette et Serge et Joyla, le chien-guide (en RTT hier…) de Sophie. Dès le départ, le rythme est trouvé et la piste forestière large et bien lisse se prête parfaitement au guidage au bras ou à la progression de Camille, sécurisée par deux bâtons, un peu comme une joëlette, mais avec des jambes ! Coup de chance, une table de pique-nique au soleil et calibrée pour 10 personnes nous attendait. Heureusement qu’elle était grande, car elle s’est très vite couverte de victuailles diverses et variées ! Après un bon petit café, nous sommes allés faire la boucle du sentier de découverte, un peu plus accidenté, mais tout s’est très bien passé. Retour sur la piste où nous croisons d’énormes groupes de retraités venus découvrir les mimosas en fleur comme nous.

Le bilan de cette première rando « handi-marchants » est unanimement jugé positif et une prochaine aura lieu dans le mois qui vient, aux îles de Lérins. 

Vous pouvez noter la date : jeudi 28 février.

Sophie et Patrice

Le mot de Camille:


Vous remercier pour cette jolie balade nous avons marché sur du mica des aiguilles de pin et des glands pour attendre une table à picnic forte agrémentée par de nombreuses salades, spécialités et gourmandises maison. Les rencontres sont toujours agréables et on trouve des gens surprenants
Le contentement de Sophie m’épate toujours quand ce n’est pas la connaissance de Patrice le géologue voyageur et mangeur de chayotte. En tant qu’handi-marchant, j’ai passé une excellente journée dans ces mimosas fleuris où le vent nous laissa tranquille et où les rayons du soleil d’hiver ont pu chauffer notre minois à leur aise!
C’était pour moi un peu trop tranquille et beaucoup de route (4h aller retour avec les bouchons), j’imagine la randonnée avec un peu plus d’efforts quand même mais les autres personnes à mobilité réduite on bien aimé le rythme de cette randonnée très très tranquille 
donc à voir…le rythme joëlette est trop rapide et la rando handi-marchante est pour le coup trop courte
mais merci de m’avoir convié à cette journée très ensoleillée où rester chez soi serait un crime
Le bouquet de mimosas égaye mon salon, youpi

(1 commentaire)

    • Catherine Maurel on 29 janvier 2019 at 21 h 59 min
    • Répondre

    Quelle belle ballade mimosable et mémorable!

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.