Rencontre avec l’association « Education pour le Kilimanjaro », partenaires des actions solidaires prévues en Tanzanie

Cécilia et Samuel, participants au projet « On a tous le même soleil », ont rencontré pour la deuxième fois l’association française « Education pour le Kilimanjaro », notamment Sarah (présidente) et Gabriel Marchand (secrétaire et chargé de projets), à Belfort le 28 mai dernier. « Osons La Différence » et « Education pour le Kilimanjaro » ont établi un partenariat pour mener les actions solidaires prévues en Tanzanie. L’association « Education pour le Kilimanjaro » a une structure équivalente (« trust ») en Tanzanie qui s’appelle « Education and Development for Kilimanjaro ». Nous sommes également en contact avec une autre association locale, YWCA (« Young Women Christian Association »), en l’occurrence l’antenne de Moshi. Digna Minja, coordinatrice de projets pour YWCA est également coordinatrice locale des projets pour « Education and Development for Kilimanjaro ».

A l’issue de l’ascension, nous mènerons pendant 3 jours des actions solidaires dans le village de Mbokomu, au pied du Kilimandjaro près de Moshi. Ces actions seront centrées sur le thème du développement durable (cuisson écologique) et du handicap. Nous souhaitons notamment sensibiliser la population tanzanienne à la cuisson écologique et leur apprendre à construire des cuiseurs à bois économe (développés par l’association française « Bolivia Inti – Sud Soleil ») avec les matériaux dont ils ont à disposition sur place.
Ces cuiseurs, économes en bois, présentent de nombreux avantages :
– Ils limitent la déforestation.
– Ils émettent moins de fumées (moins de gaz à effet de serre et moins de problèmes de santé pour les femmes et enfants exposés aux fumées).
– Les flammes sont plus confinées et il y a donc moins de risque de brûlures pour les enfants qui jouent à proximité des cuiseurs.
– Ils permettent aux femmes et enfants de consacrer moins de temps à la collecte du bois.

Nous avons prévu quatre temps forts lors des trois jours que nous passerons dans le village de Mbokomu :
– Une rencontre avec les femmes du village pour les sensibiliser à la cuisson écologique. Des repas seront préparés avec le cuiseur à bois économe (CBE) et avec la cuisson traditionnelle « trois pierres » en parallèle afin de mettre en évidence l’efficacité du CBE en terme de consommation de bois (les CBE consomment 5 à 8 fois moins de bois que les cuiseurs traditionnels).
– Une rencontre avec les forgerons du village pour leur expliquer la fabrication du CBE et leur transmettre le savoir-faire (les CBE sont faciles à construire avec des matériaux de récupération).
– Une rencontre avec les enfants de l’école du village pour des échanges sur les thèmes du développement durable (cuisson écologique) et du handicap. A ce sujet, Isabelle, qui fait partie de l’expédition, est salariée au sein de l’association « Chemin des Sens » qui réalise des projets mêlant l’art, le développement durable et le handicap (www.chemindessens.fr), réalisera des reportages vidéo et photo de l’ascension, ainsi que des trois jours d’actions solidaires. Isabelle a prévu de demander aux enfants de dessiner ce que représente pour eux la venue de 3 personnes adultes en situation de handicap (moteur, visuel et auditif) et de les filmer en leur posant des questions sur le dessin. Il sera en effet intéressant de voir comment un enfant imagine le handicap et s’il voit un défi ou pas dans ce projet ? Ils pourront ensuite dessiner ce que serait un vrai défi pour eux, quelque chose dont ils rêvent par-dessus tout. Un projet similaire sera proposé dans une classe d’enfants en France.

– Une journée d’action avec YWCA, peut-être une rencontre avec des enfants en situation de handicap et des soignants (à confirmer).

1 Commentaire

    • agnès giordano sur 5 septembre 2012 à 18 h 00 min
    • Répondre

    félicitations pour vos actions
    bon séjour en Afrique
    je penserai chaque jour à chacun des participants et des bénévoles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.