Sortie en partenariat avec l’Association Française des Scléroses en Plaques (SEP) d’Aix en Provence

A la demande de 2 Aixois, Alexandre (dont le papa est atteint d’une sclérose en plaques) et son ami Chaya (qui est pompier bénévole et dont la cousine est atteinte d’une sclérose en plaques), Osons La Différence a permis  à 7 personnes atteintes de la sclérose en plaques – la SEP – de découvrir la joëlette et de réaliser une fierté locale qu’ils pensaient ne plus leur être accessible : randonner jusqu’au prieuré du Mont Venturi, continuer jusqu’à la Croix de Provence qui est sommet culminant de la Saint Victoire (1011m) et profiter d’une magnifique vue sur le pays Aixois, puis revenir.

Osons La Différence a permis la réalisation de ce beau projet par la mise à disposition de 3 joëlettes, ainsi que la présence de 2 référents joëlette, JPaul & PHenri.

Tandis que les accompagnants pour cette ascension au Mont Venti ont été une vingtaine de sapeurs-pompiers de la caserne de la Basse Vallée de l’Arc – celle de Chaya. Des sapeurs-pompiers et pompières hors du commun, d’une gentillesse incroyable.

En empruntant le  sentier des Venturiers ( RDV 8h30 au parking des Venturiers D10, 13126 Vauvenargues ), nous avons gravi  au sommet de la Sainte-Victoire par le versant nord via le GR9 en 2 heures de randonnée, soit 3 heures en joëlette (Aller) et un pe plus pour les marcheurs atteints de la SEP. C’est un chemin historique : dès le XV° siècle, le sentier des Venturiers était emprunté tous les 24 avril par les pèlerins du « roumavagi du mont Venturi » 1011m. C’est en effet ainsi que s’appelait la Sainte-Victoire, en référence au dieu des vents chez les Celto Ligures.

(1 commentaire)

    • Gerard DEMARIA on 29 novembre 2019 at 6 h 57 min
    • Répondre

    Je tiens à remercier toute l’équipe pour m’avoir permis de remonter au prieuré de la Sainte Victoire, 30 ans après le début de mes problèmes de santé.
    L’ambiance de la journée était exceptionnelle.

    Cette randonnée m’a énormément motivée pour continuer à me battre contre cette maladie. Je n’ai pas le droit de lâcher par rapport aux efforts que tout le monde à réalisé.

    C’est un exploit d’avoir réussis à monter jusqu’au prieuré avec les joëlettes car je pèse quand même 90 kg, et le sentier n’est vraiment pas facile.

    Je remercie les sapeurs pompiers de Coudoux qui ont fait un travail exceptionnel. Merci à Chaya et Alexandra pour l’organisation irréprochable. Un grand merci à Rémy, entreprise BEST SECOND OEUVRE pour avoir sponsorisé ce projet. Je vais garder précieusement votre t-shirt avec ma famille pour nous rappeler de cette magnifique sortie.

    Merci également à l’association « Osons la différence » pour avoir fait le déplacement avec trois joëlettes, ainsi que vos conseils avisés tout au long de la journée.

    J’ai vraiment été touché par la gentillesse de tout le monde.

    Merci.
    Amicalement, Gerard DEMARIA

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.