Osons les îles !

Album photos : https://photos.app.goo.gl/1E2ZvG85gLYc9ZKc7

Nous sommes le dimanche 27 juin 2021 au matin, les phénomènes que nous allons vous narrer ici, sont à peine croyables voire même incroyables. La journée débute depuis divers aérodromes du 06, ceux de Nice, de Grasse, de Vence, de Mougins et de Peymeinade…

Les différents avions de tourisme survolaient au même instant, vers 11 heures, le terrible triangle des Bermudas, Antibes-Cannes- Mandelieu, je vous rassure trois points forment bien un triangle… Un curieux phénomène, se produisit alors, comme si l’île de sainte Marguerite les avait attiré et forcé à se crasher sur ses plages…

Des décombres fumants, réussirent à s’extraire Hervé, Florence, Aude, Pascal, Marc, Pierre-Henri, Maria, Misag, Paul, Margaux et Frédéric.

Les pilotes, quant à eux, n’avaient pas survécu et constitueraient bientôt un met de choix pour les terrifiantes bêtes vivantes sur l’île. Nos 11 amis se regroupèrent et commencèrent, à l’aide des débris des avions, trains de queue, fauteuils, bouts d’ailes, à confectionner deux magnifiques joëlettes très légères.

L’île n’était plus habitée, rares étaient encore les bateaux qui y accostaient. Les plages étaient désertes, dans les branches et feuillages des pins maritimes et d’eucalyptus, vivaient quelques parigots à peau blanche. Nous cherchâmes un lieu plus agréable pour nous reposer, quand soudain les remparts d’un fort abandonné se dressèrent devant nous au détour d’un chemin broussailleux.

Pierre-Henri et Pascal se seraient bien vus en ces lieux pour réunir quelques centaines d’amis… La découverte de l’île et ce fort nous réjouissait toutes et tous.. La visite du fort fût forte intéressante, des dortoirs et des réfectoires s’étendaient dans de nombreux bâtiments. Ici, le barbecue brulerait, là, un groupe de musique sonnera…

l’équipe de choc !

Hervé maîtrisait de mieux en mieux le maniement de la joëlette. Les virages serrés devenait son fort, Royal ! Heureusement, au détour d’un vieux bâtiment, nous trouvâmes un passage souterrain qui nous ramènerai sûrement sur la côte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.