Weekend gourmand dans le Mercantour

photos : https://photos.app.goo.gl/PqtiREiVHY3z5Hro6

C’était la 4eme année que Osons La Difference répondait présent à l’appel du Parc national du Mercantour pour rendre les randonnées estivales accessibles à tous. Après le refuge de Longon en 2018, le refuge de Fontanalbe en 2019, le refuge de des Merveilles en 2020, cap sur la Haute Vallée du Var cette année pour une équipe de 20 participants.

Réveil matinal ce samedi 14 aout, direction Châteauneuf d’Entraunes, ce petit village tellement attachant du Val d’Entraunes qui compte quelques dizaines d’habitants à l’année. Les uns arrivant en minibus, les autres dans leurs véhicules, d’un peu partout du département, tout le beau monde est réuni à 10h tapantes, disons 10h20, humm bon allez 10h30, c’est mon dernier mot, sur la placette du village entre la fontaine et le four à pain. Madame le Maire, Jocelyne Baruffa, nous accueille gentiment, et regrette de ne pouvoir se joindre à nous pour la randonnée du jour qui va nous amener dans le vallon de la Barlatte pour mettre en eau le moulin éponyme.

Le groupe est encadré par nos 2 excellents et sympathique guides du jour, Thierry Schwab et Lisa Beillevaire. Nous emmenons 2 joëlettes, une pour Jean-Christophe, le fidèle parmi les fidèles et une qui sera utilisée par intermittence par Corinne. Dans ce groupe nous retrouvons également des adhérentes de l’AVH, Martine, Ghania, Micheline et Gisèle et des accompagnatrices et accompagnateurs du weekend.

Départ de l’équipe pour une descente raide et technique par le chemin muletier qui plonge dans le vallon ombragé, la remontée s’annonce intéressante, bien qu’il ait été évoqué de faire appel cet après-midi à l’âne de Samuel le fromager du village, on verra bien.

Montées puis descentes à travers les impressionnants paysages de moires, ponctués de passages en corniche, « Serrez bien la gauche ! ».

2h30 plus tard nous arrivons au moulin de la Barlatte. Pendant que certains attaquent le piquenique tout de go, d’autres partent quelques dizaines de mètres plus loin en direction du torrent pour tester la température de l’eau. Une température très raisonnable, qui permet de tremper les pieds, les jambes et sans trop hurler, le reste du corps. Le fond de la rivière est par endroit fait de marnes noires boueuses, voilà qui va occuper la troupe un bon moment, entre maquillages tribaux sur le visage et le corps, massages argilo-calcaires et lancé de boules de boue (debout ou assis d’ailleurs) de marnes sur les petits collègues.

La baignade terminée, il est temps de rejoindre le groupe pour le piquenique.

Pendant que Thierry fait visiter le moulin et explique comment on s’y prend pour le faire fonctionner et moudre du grain, d’autres paressent ou discutent dans la clairière.

Il est 15h30 lorsqu’il est décidé de plier bagage et d’attaquer la remontée redoutée. C’est justement l’heure à laquelle nous rejoignent Nathalie et Roger, content de vous voir.

Les cordes installées sur les joëlettes, nous remontons du vallon, le sentier est roulant, parfois assez raide. On évoque à nouveau la possibilité de faire appel à l’âne de Samuel mais où nous sommes les portables captent mal, nous lançons malgré tout quelques SMS SOS-Ane à son propriétaire.

Re-passage par les corniches de marnes, « Serrez bien la droite cette fois !». Remontée à travers la forêt et oh ! Surprise ! Voilà l’âne qui pointe le bout de ses oreilles accompagné par Samuel. On harnache la gentille bête à une joëlette et en avant, on se laisse tirer à travers les champs. Léonne n’est pas très motivée aujourd’hui, mais on se laisse quand même tirer jusqu’à la ferme de Marie et Samuel.

Alors là, on peut dire que c’est un Accueil avec un grand A. Pendant que Marie nous amène un bidon d’eau fraiche, Samuel installe les fromages de brebis pour la dégustation et ses parents, en visite de Suisse, commencent à entonner des Jodles, les fameux chants helvétiques. Quel bonheur !

Il est bientôt temps de quitter Châteauneuf d’Entraunes pour rejoindre le gite de Beuil. Sans oublier de récupérer l’agneau entier qui a été commandé à Vincent (06.03.45.40.71 pour passer commande), un éleveur amateur qui vit dans la haute Vallée du Var, du côté de Guillaume.

Arrivée au gite, certains s’installent, parlementent, négocient les couchettes, pendant que d’autres allument le barbecue et découpent l’agneau qui finalement n’est pas vraiment prédécoupé en format grillades. Un grand merci à Misagh et Ramin qui s’occupent avec brio de griller la viande.

On se régale autour de la table, un kir et des bières sont offertes, l’agneau et les accompagnements sont servis, de quoi retaper l’équipe de randonneurs. La soirée s’écoule et la nuit s’installe tranquillement.

Le dimanche matin, on a décidé de prendre un peu de temps, le départ n’est prévu que pour 9h30. Aujourd’hui, Thierry sera épaulé par son comparse Cédric Robion.

Cap sur le Rucher aux Marmottes de Pascal Thiery (https://www.facebook.com/LeRucherAuxMarmottes). Un passionnant exposé sur la vie et le travail des abeilles, les différents miels, … suivi d’une dégustation des miels produit à la miellerie, miel de ronces, de lavande, de thym, de montagne, bonbons, nougats, on se régale et on se dit qu’on reviendra ce soir pour dévaliser le magasin.

Après le rucher, c’est balade parmi les marmottes à Cumba Clava, la combe enclavée.

Puis de fil en aiguille, piquenique sous les mélèzes.

Le groupe est un peu au ralenti aujourd’hui, est-ce la balade de la veille, la nuit peu reposante, … Bref on reprend le chemin en direction du gite et la balade se termine aux alentours de 15h30.

Il faut regrouper les affaires, prendre un dernier verre ensemble, et se quitter, le cœur serré d’avoir passé un weekend si riche en si bonne compagnie.

Mais ce n’est qu’un au revoir, on se retrouvera très vite pour d’autres aventures avec Osons La Difference.

Remerciements

Nous tenons à remercier chaleureusement :

Nos Accompagnateurs en Montagne du weekend : Thierry Schwab, Lisa beillevaire et Cédric Robion.
Madame Jocelyne Baruffa, maire de Châteauneuf d’Entraunes.
Marie et Samuel de la Ferme de la Barlatte.
Vincent Krug, producteur d’agneau.
Zoë Maunier et Alex du Gîte Nature et Montagne https://www.gitenatureetmontagne.com/
Pascal Thiery du Rucher aux Marmottes.
Elena Maselli du Parc National du Mercantour.
Tous les participants du weekend : Jean-Christophe, Roger, Nathalie, Florence, Claire, Béa, Aude, Jean Paul, Therese, Herve, Margaux, Gisèle, Martine, Micheline, Ghania, Misagh, Ramin, Corinne G., Manon, Matthieu, Corinne C., Pascal

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.