Weekend dans le Mercantour les 3-4 Août 2019

Photos : https://photos.app.goo.gl/NJWneZK9z3fijzCj9

Le 3 et 4 août 2019 Osons La Différence, avait organisé un week end dans la haute Vallée de la Roya pour  célébrer les  40 ans du parc National du Mercantour.  Pour cette nouvelle aventure, 4 passagers joëlette étaient présents : Marc, Frédéric, Laurent et Corinne en alternance.

Pour réaliser ce périple de deux jours, c’est plus d’une trentaine de personnes  qui ont répondu présente ! Toute l’équipe d’Osons La Différence, s’était données rendez vous vers les 10 h sur le site de Casterino. C’est vers 10h30, une fois l’équipe au complet, les joelettes montées, et les passagers installés, que nous avons commencé notre ascension, direction le site de Fontanalbe dans le Mercantour. Nous avons attaqué le parcours par une montée qui menait tout droit au refuge de Fontanalbe.

Sur le chemin, nous découvrîmes la faune sauvage de montagne tout en se rapprochant du cœur du massif. Par la suite le dénivelé resta correct et nous laissa le temps de contempler ces montagnes avoisinantes, et faire quelques photos. Plus on avançait plus le chemin s’élargissait et laissait place aux grands espaces de végétation. 

Aux alentours de 14h, nous sommes arrivés au refuge de Fontanalbe, ou nous avons pu manger notre pique nique. Une fois notre repas englouti, nous nous sommes dirigés dans la zone archéologique de Fontanalbe et nous avons suivi un parcours découverte qui permettait d’accéder directement et librement aux gravures protohistoriques

Une fois sur le site de Fontanalbe, nous sommes restés un moment à contempler ce magnifique paysage qui s’offraient à nous, cette végétation, ces montagnes dominées par l’imposant mont Bégo symbole de divinité, dominant à 2 872 mètres d’altitude.

En suivant la route nous avons pu continuer notre découverte de ce site exceptionnel à ciel ouvert, ce fut une promenade très agréable. Nous pouvions même remarquer la présence de chamois, de marmottes et de bouquetins au loin.

Sur le chemin, nous avons pu contempler les fameuses gravures, des peuples de pasteur qui y ont marqué leurs passages estivaux avec une empreinte indélébile il y a plus de 4 000 ans !

Par la suite nous sommes descendus au refuge de Fontanalbe. En attendant le repas soigneusement préparé par Yvette et Alex,  quelques personnes ont en profité pour prendre leur douche et aider les passagers joëlette étant donner que le refuge n’était pas accessible aux personnes à mobilité réduite.

Par la suite, nous avons choisi nos dortoirs et nos lits pour la nuit, les personnes les plus téméraires  ont préféré dormir à la belle étoile ou sous des tentes. Une fois les lits répartis et les tentes montées, nous sommes tous allés nous restaurer dans le refuge.  Pour le repas du soir, un menu de qualité nous attendait. En entrée une soupe, en plat des lentilles accompagne de rôti de porc, du fromage et en dessert un flan au chocolat. Yvette avait même pris soin de proposer des plats sans gluten ni lactose pour les personnes allergiques.

Après le repas, nous avons tous regagné nos lits ( ou nos tentes) pour la nuit.

Le lendemain, nous avions tous rendez-vous vers 7h30 pour prendre le petit déjeuner servi par le refuge.  Une fois le ventre rempli et les batteries rechargées, nous avons installé les personnes sur les joëlettes et nous  étions prêt à repartir. Avant de continuer notre chemin nous avons pris une photo de groupe devant le refuge.

Nous avons quitté le refuge vers 10h, en direction du Lac des Grenouilles. Le sentier  était assez doux et sans trop de difficulté. Une fois arrivés en haut du col, nous avons découvert le Lac des Grenouilles situé au pied du Mont Ste Marie. Ce lac fut créé par la fonte des neiges du Mont. Nous avons pu remarquer la présence d’une maison près du lac où vit un berger avec son troupeau. Nous nous sommes arrêtés près du lac pour pique niquer avant de repartir.

Après s’être ressourcée aux abords de ce petit lac d’eau claire, nous avons repris notre chemin en passant dans la forêt de sapins du vallon. Après avoir descendu le chemin, nous sommes arrivés à une vacherie. Quelques personnes ont profité de l’occasion pour acheter et goûter des fromages locaux.  

Nous avons repris par la suite notre chemin pour redescendre en douceur jusqu’au parking de Casterino. Une fois arrivés nous avons fait un arrêt à l’auberge pour nous abreuver.

Ces deux jours de promenade au cœur du Mercantour, fut un weekend riche en partages, et en émotions.

(1 commentaire)

    • frederic COTTON on 21 octobre 2019 at 16 h 06 min
    • Répondre

    Quel beau week-end, les jours passent mais les souvenirs demeurent,
    un tableau est né de ce séjour, quand je le regarde je pense à vous tous, amis de OSONS,
    que de bons moments, merci, les prochains sont proches…

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.