Sortie sous la D6185

Tout le monde se souvient d’un 8 Mai, certains celui de 1945 et d’autres de 2021. Nous faisions partie du deuxième groupe.

Osons la différence avait organisé une sortie pour découvrir les bords de la pénétrante Cannes-Grasse. Notre rendez-vous était fixé sur un parking comble qui se trouvait à la sortie d’un tunnel obscur et sombre. Une fois stationnés nous avons monté la joelette pour notre passager Frédéric Cotton. Nous étions autour de lui, un petit groupe de 5 individus tous connus des services de Osons : Pascal, Jean-Paul, Hervé, Florence et Margaux.

Nous avons accompli nos premiers hectomètres accompagnés par le bruit des automobiles qui passaient près de nous. Ensuite nous avons suivi un sentier botanique illustré de nombreux panneaux forestiers. Notre guide, qui était absent, fut remplacé par Jean-Paul qui a su les lire. Aux chênes liège succédaient les cistes et aux cistes succédaient les chênes liège.

Après quelques kilomètres, nous avons voulu faire une pause pour contempler et immortaliser le somptueux paysage qui s’offrait à nous.

Aux alentours des 12H30 nous avons fait une pause déjeuner bien installés sur d’agréables parpaings trouvés sur place. C’était peut être les restes d’une civilisation autochtone qui vécut là, il y a bien longtemps.

Après s’être sustentés sous les douces histoires de Jean-Paul et de son four, nous sommes repartis de plus belle et la boucle fut bouclée en quelques heures.

Ce fut une très belle balade placée sous le signe des retrouvailles !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.